Adopter un nouveau chien - comment ?

2020 devrait voir arriver au moins une nouvelle recrue chez moi... peut être deux. 

Je me suis dit que c'était l'occasion de vous faire partager ma démarche et pourquoi je fais certaines choses ou pas :) Libre à vous de vous en inspirer et de l'adapter à votre propre situation... En tout cas, j'espère que le raisonnement vous interpellera et vous aidera à vous poser les bonnes questions pour que votre relation ensuite démarre avec les meilleures chances de tous les côtés.

OkilébôOkilémignon !

oui mais... me convient-il ?

Mon ami flashe sur le braque de weimar... OK. J'aime bien le look. Mais ce chien est-il compatible de notre mode de vie ? Est-ce que je serai en mesure de combler ses besoins ?

C'est bien beau de craquer sur un look... mais ensuite, il faudra assumer au bas mot 15 ans et si ce doit être 15 ans de galère, ça va être compliqué pour tout le monde. Chaque race de chien a des prédispositions particulières. Certains sont plus adaptés à un cadre de vie ou à un autre. Mettre un husky dans un appartement de 20m² peut sembler un pari osé, mais si le maître passe ses journées avec son chien à faire des activités en extéireur, ça ne posera aucun soucis. Et si ce même chien est en maison avec grand terrain mais avec des personnes âgées peu mobiles, là par contre, on aura peut être des soucis de fugue.
Vous voyez où je veux en venir ? Il ne faut pas s'arrêter à la 1ère impression et il faut savoir :

  •  quels sont les besoins du chien
  •  si vous êtes en mesure de les combler d'une façon ou d'une autre (par ex. avec le weimar, il est hors de question que je me mette à la chasse... mais le pistage pourrait être une option)
  • et du coup, quel type de tempérament / caractère sera le plus compatible de ce que vous pouvez mettre en place

Et ce en toute objectivité et sur le long terme : on ne parle pas ici de l'abonnement à la salle de sport qu'on prend début janvier !

Chiot ou adulte ?

Adopter un chien adulte, c'est accepter son passé... Mais dans certaines races à la mode et victimes de leur succès (comme le braque), c'est tentant. Maintenant, un chiot, s'il est bien socialisé, c'est plus maléable... Donc c'est là encore à vous de voir.
Pour ma part actuellement, je suis les 2 pistes.

bébé braque de Weimar - Les guerriers d'argentSi je choisis un chiot : quel élevage ?

Le premier venu parce qu'il y a des chiots dispo n'a jamais été ma tasse de thé :) Je préfère nettement attendre et savoir où je mets les pieds. 

Dans ce cas évidemment, parce que la santé est un paramètre important pour moi, ce sera un chien LOF parce que c'est une évidence que la sélection ne peut se faire que lorsqu'on sait sur quel patrimoine génétique on travaille. Elever est un métier (même s'il n'est pas fait à titre professionnel)

Soyons clairs : si je devais prendre un chien non LOF, dans ce cas, ce serait une adoption en association mais certainement pas chez un particulier ou pseudo-éleveur qui, de mon point de vue, ne fait que "surfer sur la vague de la mode de la race" et fait preuve d'une totale irresponsabilité dans la production de cette nouvelle génération.

Par exemple mon prochain spitz-loup sera issu de l'élevage "Paradise of the gray wolves". C'est juste une certitude et ça fait des années que je suis le travail et les lignées d'Erika, sa philosophie d'élevage, la sélection qu'elle met en place, ... 

Donc en braque, j'adopte la même démarche : contacter le club de race (OK... Comme dans bien d'autres races, c'est pas là qu'on a le plus d'infos... c'est une maladie française souvent répandue. Qu'importe !), les amicales parallèles et groupes de propriétaires pour mieux cerner les fragilités de la race. Je consulte les sites des éleveurs en privilégiant ceux qui semblent ouverts d'esprit, ceux qui pensent beauté mais aussi santé et dévelopement et équilibre psychologique... Et en parallèle donc je surveille les annonces et les associations.

Aujourd'hui, après 3 mois de recherche d'informations, un élevage a particulièrement retenu mon attention : les guerriers d'argent. Un élevage familial, une éleveuse à l'écoute et de beaux chiens bien dans leurs pattes, là aussi.

Alors oui, ça prend du temps... Mais on va passer 15 ans ensemble alors l'investissement ne vaut il pas quelques mois de préparation ?

Vous l'aurez compris, le salon des chiots, très peu pour moi !! Je ne fais pas d'achat coup de coeur. Je prends le temps de la réflexion et de la préparation de cette adoption.

Reste le dernier truc marrant : trouver un nom (pour 2020, c'est en "R" pour un chien LOF) :)

Pour l'adoption ? Vers qui me tourner ?

Si vous voulez donner une seconde chance à un animal, notez sur vos tablettes le salon de l'adoption, les 3 et 4 octobre prochain à Labège.

Pour adopter un chien qui a besoin d'une nouvelle famille, vous avez bien sûr les sites de petites annonces.

Vous avez également le site de la SPA mais tous les refuges ne sont pas affiliés à cette association !.. donc ne vous contentez pas de ce seul lien.

Il existe également des groupes & pages facebook qui relayent les annonces, sur un secteur ou pour une race donnée.

Et vous avez également les autres associations qui fonctionnent plus avec des familles d'accueil. Personnellement sur la région, je suis partenaire de l'asso Un avenir pour Eux.

 

 

 

Catégorie :