Colomiers,
région toulousaine (31)

06.15.93.33.41
isabelle@dog-educ.com

La propreté chez le chiot

Bébé spitz loup né à la maison"Bonjour, je vous appelle parce que mon chiot de 3 mois n'est toujours pas propre. On l'a depuis une semaine."

.. ça vous rappelle des discussions déjà entendues ? Moi aussi !

Arriverait-il à un parent d'un enfant d'1 an environ de se plaindre que celui-ci a encore des couches ?.. Et si on leur laissait le TEMPS de grandir ?

Oui, un bébé chien, ça fait pipi partout... Et c'est dans l'ensemble physiologiquement NORMAL, même si certains sont plus précoces que d'autres et ont très vite une bonne notion de "propreté".

Et d'ailleurs, la "propreté", qu'est-ce que c'est ?..

Pour le chien, la propreté consiste à ne pas faire ses besoins là où il mange / là où il dort. Et cette notion là est très rapidement acquise.

Si vous avez bien sélectionné votre éleveur, il aura d'ailleurs bien démarré cet apprentissage (enfin... il  aura aidé la maman) : en laissant les chiots évoluer auprès d'adultes, ils vont, par mimétisme coller leur comportement sur celui des grands. Si en plus l'éleveur a pris soin de différencier "dodo" et "espace vie", les chiots auront déjà commencé à faire cette distinction. Il ne restera plus qu'à poursuivre...

Parce que l'humain par contre est un peu plus exigeant et s'attend à ce que Titoutou ne fasse pas non plus dans la maison (voire certains aimeraient qu'il ne fasse que dans une partie du terrain).

Mais ça va durer encore longtemps ?

Physiologiquement, un chiot jusqu'à environ 6 mois n'est pas capable de contrôler totalement ses sphincters et si la durée pendant laquelle ils sont capables de se retenir s'allonge progressivement, les accidents sont toujours possibles.

Que faire donc pour l'aider ?

Une fois qu'on a compris que cette phase est totalement normale, on s'arme de patience et d'une bonne serpillière. Mais ceci n'empêche aucunement de mettre en place un apprentissage approprié !

  • Des sorties régulières et aux moments "stratégiques"

Evidemment, plus vous sortirez votre chiot souvent et plus vous aurez de chances que les besoins aient lieu dehors plutôt que dedans. Il convient également d'anticiper les "moments stratégiques" comme votre retour, les émotions fortes, les repas, le réveil, ...

Pour la nuit, l'avantage si vous gardez votre chiot près de vous (dans votre chambre, oui oui...), c'est que vous pourrez l'entendre bouger et donc le sortir à temps, ce qui facilitera aussi l'apprentissage du "on fait dehors"

Evidemment, si vous voyez votre chiot commencer à tourner ou se mettre en position, il est urgent de réagir (sans précipitation, sans cri, sans agitation..)

Evidemment aussi, il sera opportun de ne pas donner trop tard le repas du soir : si vous mettez le système digestif en marche avant un moment où vous ne serez pas disponible, il y a fort à parier qu'il y ait ensuite un accident. Evitez également les grandes parties de jeux suivies d'un vidage de gamelle d'eau juste avant de s'absenter ou d'aller vous coucher :)

  • Des félicitations au bon moment

Vous avez réussi à emmener votre chiot dehors et il fait ses besoins ? "mais c'est qui le plus beau chien du monde ???" Allez-y, gagatisez à fond !!! (on se moque du regard des autres, ce n'est pas eux qui ramassent les accidents dedans)

Vous pouvez également utiliser toujours le même mot au moment où votre chien fait ses besoins : "pipi dehors, ouiiiiiiiiiiiiiii !! C'est bien, ça, pipi dehors !" Et là, l'air de rien, vous êtes en train de faire de la capture de comportement.
Pourquoi faire, me direz-vous ?
Tout simplement parce qu'ensuite, vous allez pouvoir utiliser ce "pipi dehors" pour déclencher le comportement de votre chien (et pouvoir accélérer les balades la nuit, l'hiver, sous la pluie, le vent alors que votre lit n'attend que vous... Vous voyez ce que je veux dire ?)

Rien n'interdit non plus de confirmer votre message par une récompense, qu'elle soit alimentaire si le chien est gourmand ou avec le jeu si le chiot est joueur... Et j'en viens du coup à ma recommandation suivante !

  • "On promène après !"

Valable aussi pour le "on jouera plus tard" : on est dehors pour une chose précise - ce fameur "pipi dehors".
Donc on ne joue pas, on ne promène pas... On attend !

On va chercher à sortir dans un endroit stratégique : calme (si le chien a peur, il ne fera pas ses besoins... Vous avez déjà eu l'idée de signaler votre présence en laissant une trace de votre passage alors que vous êtes menacés par de dangereux aliens ?), si possible où il y a déjà eu des besoins (et si par hasard vous avez ramassé un pipi  avec une serpillière dedans, vous aurez peut-être eu l'idée de la faire sécher et de l'emmener avec vous dehors pour la déposer à terre et rester dans ses parages le temps que...) et on va juste rester calmement là en attendant que le pipi tant attendu se manifeste. (et à ce moment là, retour à l'étape précédente !)

Et lui mettre le nez dedans ?

nez dedans

Et bien c'est du niveau de la légende urbaine et totalement contre productif ! Tout ce que vous allez apprendre à votre chien c'est que vous avez un problème avec les besoins et qu'il vaut mieux les planquer parce que parfois, ça vous met dans des états totalement incompréhensibles...
... Je préfère nettement travailler la relation sur la CONFIANCE que sur la crainte.

Réduire l'espace ?

Oui, effectivement, ça peut aider mais A CONDITION que le chiot soit bien en CAPACITE de se retenir le temps qu'on lui demande. Lui laisser en votre absence l'accès à une partie seulement de la maison, facilement nettoyable, permettra déjà de le rassurer et vous de moins stresser.

Et les tapis d'apprentissage ?

Un conseil : banissez moi ces horreurs !
Le nombre de consultation pour des chiens qui ne sont toujours pas propres à un an et qui ont été "éduqués" avec ces tapis absorbants... C'est une catastrophe ! Certes, sur le moment vous avez l'impression de vous simplifier la vie... Mais votre chien va galérer ensuite à comprendre pourquoi des fois on peut dedans et puis ensuite ce n'est plus autorisé : soyez cohérent dès le départ.

Et KEEP COOL ! ça va passer !

 

Catégorie :